« Dolce vità | Accueil | Chère Méditerranée ! »

18/06/2009

Commentaires

Wil

Méprisé par la critique de son vivant, considéré comme auteur
réactionnaire parce que diplomate gaulliste, Romain Gary, qu'on ne cesse de
redécouvrir aujourd'hui, avait fait sous le pseudonyme Emile Ajar un véritable
pied de nez au Tout-Paris littéraire, ha, ha !

Deux Prix Goncourt (1956 et 1975) pour un même écrivain !!!
J'adore R. Gary/E. Ajar, ai presque toute sa bibliographie, merci l'amie :-)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.